Skip navigation links
Communiqués de presse
L’actualité en Turquie
Publications
Futurs appels d’offres
Liens
Vidéos
Abonnement au bulletin d'informations
Cette page est la page de prévisualisation d'impression.
Cliquez ici pour retourner à la page.
Imprimer la page
Communiqués
 
Pour le directeur de PSA Turquie, le marché turc de l’automobile ne peut être ignoré  
02.01.2012

Hurriyet – Les nouvelles mesures d’encouragement de la Turquie, dont la mise en application est prévue pour les premiers mois de l’année 2012, amènent à nouveau de nombreuses sociétés internationales à envisager le pays comme base de production. Parmi ces sociétés, on peut citer le groupe automobile français PSA (Peugeot-Citroën) qui avait présélectionné la Turquie comme destination d’investissement en 2008, puis avait finalement choisi d’augmenter ses capacités dans l’une de ses usines européennes, suite à la crise financière mondiale.

« Au 1er janvier, Peugeot a désigné la Turquie comme marché en pleine croissance de la zone Méditerranée, au même plan que le Brésil, la Russie, la Chine et l’Inde. La société va organiser son programme d’investissement en fonction des nouvelles mesures d’encouragement du gouvernement turc, car le marché automobile turc ne peut plus être ignoré », a déclaré Marc Bergeretti, le nouveau directeur de Peugeot Turquie.

Les producteurs locaux Tofas et Karsan fabriquent trois types différents de véhicules commerciaux légers (VCL) pour le groupe PSA dans leurs usines de Bursa, au Nord-Ouest de la Turquie. « La Turquie se place en tête parmi les pays auxquels s’intéresse le groupe PSA en cas de problèmes de capacité dans ses usines européennes. Le groupe PSA a recours aux fournisseurs turcs pour la production de VCL, ainsi que pour les pièces détachées, qui représentent 90 millions d’euros par an ; autrement dit, notre siège en France connaît parfaitement l’importance de la Turquie », a expliqué M. Bergeretti, avant d’ajouter que la position de la Turquie dans le bassin méditerranéen avait considérablement changé au cours de la dernière décennie et que les produits fabriqués en Turquie étaient très réputés en termes de qualité. « Peugeot va continuer à surveiller de près le marché automobile turc et à développer ses projets en conséquence », a-t-il souligné.

Les sociétés automobiles présentes en Turquie, dont Ford, Renault, Toyota, Hyundai et Honda, ont produit plus de 1,2 millions de véhicules en 2011.
17.01.2018 Des relations Qatar-Turquie plus fortes pour une région plus forte
12.01.2018 Turquie: les médias allemands obtiennent des informations de première main concernant le climat des affaires
05.01.2018 Le président Erdoğan fixe la barre des échanges commerciaux entre la Turquie et la France à 20 milliards d’euros
11.12.2017 Turquie : pays du G20 à la croissance la plus rapide
06.12.2017 La Turquie élargit ses liens d’investissement avec la Corée du Sud
01.12.2017 Le corps consulaire d’Istanbul et l’Ispat boostent leur collaboration
28.11.2017 Priorité à la durabilité dans l’agenda de la Waipa
25.11.2017 Les entreprises suisses s’intéressent de plus en plus à la Turquie
22.11.2017 Boeing ouvre un centre technique à Istanbul dans le cadre de l’Initiative nationale pour l’aérospatial de la Turquie
15.11.2017 Koweït et Turquie : formulation d’un protocole d’entente visant à stimuler les investissements bilatéraux
<<
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
>>