Skip navigation links
Communiqués de presse
L’actualité en Turquie
Publications
Futurs appels d’offres
Liens
Vidéos
Abonnement au bulletin d'informations
Cette page est la page de prévisualisation d'impression.
Cliquez ici pour retourner à la page.
Imprimer la page
Communiqués
 
Turquie: les médias allemands obtiennent des informations de première main concernant le climat des affaires 
12.01.2018

Dans le cadre de ses efforts au niveau mondial pour mettre en valeur le climat des affaires en Turquie et renforcer la perception des investisseurs internationaux, l’ISPAT s’est appuyée sur son initiative allemande lancée en 2016 en accueillant récemment plusieurs membres des médias allemands en Turquie. L’Agence turque pour la promotion et le soutien à l’investissement souhaitait ainsi que la délégation constate de visu le dynamisme de l’économie turque dans différentes parties du pays, en particulier dans les provinces turques d’Izmir et d’Antalya, à la suite des deux événements précédents qui se sont déroulés à Istanbul et Sakarya-Gazientep.

 

Parmi les membres de la délégation allemande figuraient des représentants des médias tels que Der Spiegel, Der Zeit, Der Freitag, Handelsblatt, Süddrutsche Zeitung, l’Agence de presse allemande DPA, Tagesspiegel, Allgemeiner Deutscher Rundfunk-ARD, WirtschaftsWoche, ZDF, ARD-Hörfunk, et TAZ-Die Tageszeitung. Des hauts responsables du gouvernement turc, des entreprises à capitaux allemands et des associations industrielles en Turquie ont informé la délégation des perspectives économiques actuelles du pays, du processus de réforme et de l’environnement d’investissement. 

 

La série de réunions s’est tenue à Izmir en présence de l’Agence de développement d’izmir, du fabricant d’éoliennes allemand Nordex et de l’entreprise textile allemande Digel située dans la zone franche égéenne, du fabricant allemand de remorques Krone, et du professeur Emre Alkin, universitaire turc et auteur en économie. Izmir représente à elle seule 2 milliards de dollars US en termes de volume de commerce extérieur bilatéral. Par ailleurs, la province compte environ 2 500 entreprises à capitaux étrangers, dont près d’un quart sont allemandes.

 

La délégation a été informée de l’évolution du climat des affaires en Turquie par des entreprises étrangères opérant en Turquie. Des sujets sensibles ont été abordés, notamment les avantages de diriger une usine de production dans les zones franches et les zones industrielles organisées en Turquie, la main-d’œuvre turque, la compétitivité en termes de coût, ainsi que la stabilité politique et macroéconomique.

 

Lors des échanges avec les médias allemands, les dirigeants d’entreprises ont déclaré qu’ils étaient heureux d’exercer à İzmir et que leur présence sur le marché international est renforcée par les avantages logistiques, la main-d’œuvre qualifiée et les avantages liés aux coûts qu’offre İzmir. Dans la perspective d’une croissance future, ils ont souligné que 95 pour cent de leurs employés sont turcs et que la population jeune et dynamique de la ville est révélatrice d’un énorme potentiel.

 

Le groupe s’est ensuite rendu à Antalya, où il s’est réuni avec la Western Mediterranean Development Agency (BAKA), la société d’ingénierie allemande Bihl+Wiedemann, la société allemande des sciences de la vie Novamed, le constructeur de yachts haut de gamme Alia, ainsi que Sun Express, une coentreprise entre la compagnie allemande Lufthansa et Turkish Airlines. La délégation a également assisté à des réunions programmées de façon spécifique avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu, le ministre de la Culture et du Tourisme Numan Kurtulmuş, le maire de la municipalité métropolitaine d’Antalya Menderes Türel, et le président du conseil d’administration et du comité exécutif de Turkish Airlines İlker Aycı.

 

La reprise de l’industrie du tourisme a également été soulignée lors de la visite de la délégation à Antalya, le cœur de l’industrie du tourisme turc. Le nombre d’entreprises ayant des capitaux étrangers à Antalya est de 3 100, dont 14,5 % sont des entreprises allemandes. Le ministre Kurtulmuş a déclaré qu’après deux ans de revers politiques, la Turquie s’attend maintenant à retrouver le nombre élevé de touristes enregistré il y a quelques années à peine. En effet, l’augmentation du nombre de réservations pour le printemps et l’été à venir est révélatrice du fait que la Turquie retrouve sa place de leader en tant que destination touristique de choix. Les réservations augurent une amélioration des relations entre la Turquie et les deux principaux exportateurs en matière de tourisme que sont l’Allemagne et la Russie. Selon Kurtulmuş, les objectifs de la Turquie en matière de tourisme d’ici à 2023 qui prévoient d’attirer 50 millions de touristes pour un revenu total de 50 milliards de dollars US, sont en bonne voie d’être atteints, à condition que les tendances actuelles soient maintenues. En outre, le redressement rapide des entreprises turques et de l’économie après les événements du 15 juillet 2016 a particulièrement constitué l’un des faits saillants de ces visites.

17.01.2018 Des relations Qatar-Turquie plus fortes pour une région plus forte
12.01.2018 Turquie: les médias allemands obtiennent des informations de première main concernant le climat des affaires
05.01.2018 Le président Erdoğan fixe la barre des échanges commerciaux entre la Turquie et la France à 20 milliards d’euros
11.12.2017 Turquie : pays du G20 à la croissance la plus rapide
06.12.2017 La Turquie élargit ses liens d’investissement avec la Corée du Sud
01.12.2017 Le corps consulaire d’Istanbul et l’Ispat boostent leur collaboration
28.11.2017 Priorité à la durabilité dans l’agenda de la Waipa
25.11.2017 Les entreprises suisses s’intéressent de plus en plus à la Turquie
22.11.2017 Boeing ouvre un centre technique à Istanbul dans le cadre de l’Initiative nationale pour l’aérospatial de la Turquie
15.11.2017 Koweït et Turquie : formulation d’un protocole d’entente visant à stimuler les investissements bilatéraux
<<
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
>>