Skip navigation links
Agriculture et alimentation
Automobile
Défense et Aérospatial
Énergies et ressources renouvelables
Equipement
Finance
Immobilier
Infrastructures
Minerais et métaux
Produits chimiques
Sciences de la vie
Services aux entreprises
TIC
Tourisme
Cette page est la page de prévisualisation d'impression.
Cliquez ici pour retourner à la page.
Imprimer la page
 

Défense et Aérospatial 

L’industrie turque de la défense et de l’aérospatial a connu une transformation profonde au cours des dernières décennies. Grâce à un succès sans précédent dans l’industrie au cours des dernières années, la Turquie possède aujourd’hui l’un des secteurs de la défense et de l’aérospatial les plus dynamiques au monde.

 

L’expérience et l’accent mis sur la qualité sont visibles au sein des sociétés de défense et d’aérospatial turques étant donné qu’elles mettent en œuvre de nombreuses initiatives, créent des produits compétitifs à l’échelle mondiale et jouent des rôles importants dans la réalisation des projets internationaux. Grâce à leurs ressources humaines qualifiées et leurs infrastructures technologiques de pointe, les sociétés turques apportent des solutions globales pour satisfaire les besoins spécifiques de plusieurs pays. Ces sociétés turques mènent des activités dans divers domaines sensibles du secteur de la défense et de l’aérospatial, du développement de conception initiale à la production nationale, de la modernisation à la modification, et de la R&D aux projets internationaux.

 

Lors de la mise en place des infrastructures de l'industrie de la défense nationale, l'on a privilégié la coopération et la coproduction avec les pays et sociétés les plus en vue sur la scène internationale. Cela a permis à l’industrie de la défense nationale de mener à bien plusieurs projets de défense tels que le navire de guerre MİLGEM, le char de combat principal ALTAY, les hélicoptères d’attaque, et les véhicules aériens sans équipage (VAE). Forte de cette première expérience, la Turquie est allée plus loin avec des projets autochtones, à savoir le VAE ANKA, l’avion d’attaque au sol HÜRKUŞ, le satellite GÖKTÜRK, un hélicoptère utilitaire léger, ainsi qu’un avion de chasse. En outre, d’importants projets de sous-système et de développement technologique ont été lancés pour soutenir de tels programmes. Aujourd’hui, grâce à plusieurs projets autochtones en partie, l’industrie de la défense turque jouit d'une certaine maturité en termes de capacités, de qualité et de compétence. Elle comble non seulement les besoins des forces armées turques, mais joue aussi un rôle prépondérant au sein du marché très compétitif de la défense internationale. Dans les années à venir, la part de l’industrie sur les marchés nationaux et étrangers est appelée à augmenter avec l’achèvement d’importants projets de défense nationale.

 

La Turquie est l’un des pays qui enregistrent des dépenses militaires les plus importantes au monde. Les dépenses de la Turquie dans le secteur de la défense en 2016, chiffrées à 15 milliards de dollars US, étaient classées au 17ème rang des budgets alloués à la défense dans le monde. Le chiffre d’affaires de l’industrie de la défense a doublé au cours de la dernière décennie pour atteindre 6 milliards de dollars US fin 2016. Parallèlement au développement des capacités du secteur turc de l’aérospatial et de la défense au cours de la dernière décennie, l’on a observé un accroissement des exportations et des opportunités de coopération internationale des entreprises turques. Les exportations sont passées de 600 millions de dollars US en 2007 à 2 milliards de dollars US en 2016. par ailleurs, avec une capacité de production développée et qualifiée, les commandes dans l’industrie étaient chiffrées à 12 milliards de dollars US en 2016.

 

Au fil des ans, la Turquie s’est également présentée comme le lieu idéal pour les affaires dans le domaine de l’aviation civile. Le nombre de passagers sur les lignes aériennes est passé de 34 millions en 2004 à 193 millions en 2017. Entre 2003 et 2016, le nombre d’avions civils est passé de 626 à 1 417, avec une flotte aérienne composée de 540 aéronefs, contre 162. Au cours de la même période, le chiffre d’affaires dans l’aviation civile est passé de 2,2 à 20 milliards de dollars US. La Turquie est déterminée à se positionner comme une plaque tournante de l’aviation civile. Un nouvel aéroport est en construction à Istanbul et, une fois achevé, il sera le plus grand aéroport du monde, avec une capacité de 200 millions de passagers par an et des vols couvrant près de 350 destinations.