Skip navigation links
Le Bureau d’investissement
Message du Président
Cette page est la page de prévisualisation d'impression.
Cliquez ici pour retourner à la page.
Imprimer la page

Message du Président 

INVEST IN TURKEY - L’Agence
 

« La Turquie, pays en plein essor dont le PIB affiche un taux de croissance annuel moyen de 6 pour cent entre 2002 et 2017, représente un potentiel énorme et offre de nombreuses opportunités d’investissement aux investisseurs étrangers. Les experts s’accordent sur la poursuite de cette tendance à l’avenir, car le pays déploie des efforts considérables pour réaliser son objectif : devenir l’une des 10 premières puissances économiques mondiales d’ici 5 ans. »

 

Le bon moment et le bon endroit !

 

La Turquie est un pays qui a connu de gros changements structurels au cours des dix dernières années. De ce fait, le pays est entré dans une phase qualifiée par de nombreux experts de processus de transformation. Or, comme dans toutes les réformes révolutionnaires, de nouvelles opportunités ont surgi.

 

Bénéficiant d’une forte implantation régionale, la Turquie joue un rôle de plus en plus important dans sa région et au-delà. La Turquie est un membre actif du G-20 et est également membre de l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), du Conseil de l’Europe (COE), et de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI).

 

Le statut de la Turquie a également changé depuis qu’elle est devenue, en octobre 2005, candidate officielle à l’UE. Ceci a conféré au pays un nouvel objectif stratégique plus uniforme, pointant dans une seule direction : celle indiquée par les critères politiques de Copenhague et par les critères économiques de Maastricht. Grâce au processus de réforme structurelle lancé en 2003, la Turquie d’aujourd’hui est plus dynamique et mieux intégrée sur la scène internationale.

 

Pays en plein essor dont le PIB affiche depuis plus d’une décennie un taux de croissance annuel moyen de 6 pour cent, la Turquie est la terre d’opportunités. Au cours de la dernière décennie, le PIB a plus que triplé en dollars courants, atteignant 851 milliards de dollars US en 2017. Une croissance économique aussi impressionnante qui a fait de la Turquie une puissance industrielle dans sa région. La Turquie est le plus grand producteur de véhicules commerciaux légers en Europe et le 14e plus grand fabricant automobile au monde. De même, le pays est le 2e plus grand producteur d'acier en comparaison avec les 28 pays de l'UE et se classe 8e à l’échelle mondiale. À l’heure actuelle, la Turquie offre des opportunités d'investissement très lucratives dans des secteurs aussi variés que l'automobile, les machines, les mines, l'énergie, les énergies renouvelables, la défense et l’aérospatial, l'immobilier, la finance, les TIC, l'agriculture, la chimie, la pétrochimie, le fer et l'acier, etc.

 

Le pouvoir économique de la Turquie a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie. La Turquie est devenue la 13e économie mondiale et la 5e économie parmi les 28 pays de l’UE en termes de PIB à parité de pouvoir d'achat en 2016. Les bonnes performances économiques du pays ces dix dernières années ont encouragé les investisseurs à faire des projections fiables concernant l'avenir de l'économie turque.

 

Au fil de la dernière décennie, la Turquie a mis en œuvre une politique dynamique visant à améliorer son contexte d’investissement. La loi-cadre sur les IDE, adoptée par le parlement en 2003, constitue le premier épisode de ces importantes réformes économiques destinées à changer le contexte d’investissement de la Turquie et à renforcer son attrait auprès des investisseurs internationaux. Cette loi garantit un traitement égal pour tous les investisseurs, qu'ils soient nationaux ou internationaux, et reconnaît à tous les investisseurs internationaux le droit d'entrer en Turquie sans avoir à solliciter d’autorisation préalable, de transférer librement les dividendes, d'accéder à l'immobilier, d'être protégés contre l'expropriation, d'embaucher des expatriés, etc. La Turquie a aussi réduit l'impôt sur les sociétés, de 33 à 20 pour cent pour toutes les entreprises. Des paramètres importants tels que l’acceptation des tribunaux d’arbitrage internationaux et l’harmonisation progressive des lois avec la législation de l’UE ont fait de la Turquie l’un des pays les plus libéraux du monde, tant sur le plan du cadre juridique relatif aux IDE que du contexte d’investissement.

 

Grâce à la mise en commun de tous ces efforts, la Turquie a obtenu des résultats économiques impressionnants. En d’autres termes, dans un délai très court, ces profondes réformes structurelles ont favorisé les IDE en Turquie. Alors que le pays attirait environ 1 milliard de dollars US d’IDE par an entre 1992 et 2002, il a attiré des IDE annuels moyens de plus de 12,8 milliards de dollars US depuis 2003.

 

À la lumière de l’évolution de la situation, il est certain que la Turquie d’aujourd’hui est très différente de celle d’il y a 10 ans. De même, la Turquie de 2023, qui célèbrera le centenaire de la République, sera extrêmement différente de la Turquie actuelle. Étant donné les objectifs ambitieux fixés par le gouvernement actuel, la Turquie de 2023 sera, selon les attentes, un membre plus prospère de la communauté internationale, fort d’un plus grand potentiel en termes de création de valeur ajoutée et jouant un rôle vital, contribuant à instaurer la paix et le bien-être au niveau planétaire. Active à l'échelle mondiale, la Turquie offre également aux investisseurs une plate-forme qui leur permettra de tirer parti des opportunités émergentes dans d'autres pays, en particulier dans la région environnante. L’emplacement stratégique de la 6e puissance européenne permet aux investisseurs d'accéder à un marché potentiel de 1,6 milliard d'habitants, à un PIB combiné de 25 trillions de dollars US et à un commerce extérieur de 8 trillions de dollars US.

 

Grâce à l’amélioration de son climat d’investissement, propice aux affaires, la Turquie a remporté un énorme succès au cours des dix dernières années sur le plan des investissements, qu’ils soient nationaux ou étrangers. Elle a non seulement monté la barre d’un cran, mais elle est aussi en bonne voie de réaliser son potentiel réel et mérité, prête à accueillir des investissements qui stimuleront l’emploi et les nouvelles technologies et ouvriront de nouvelles perspectives.

 

Nul doute que c’est le bon endroit au bon moment …

 

Arda ERMUT

Président