Skip navigation links
Faits & Chiffres
Perspectives économiques
Vivre en Turquie
Cette page est la page de prévisualisation d'impression.
Cliquez ici pour retourner à la page.
Imprimer la page
 

Perspectives économiques 

L’économie turque a connu une croissance progressive remarquable au cours des 14 dernières années. Une bonne stratégie macroéconomique, des politiques budgétaires prudentes et de grandes réformes structurelles ont toutes contribué à l’intégration de l’économie turque à l’air de la mondialisation tout en faisant du pays l’un des principaux bénéficiaires des IDE de sa région.

 

Ces réformes ont accru le rôle que joue le secteur privé dans l’économie turque, amélioré l’efficacité et la résilience du secteur financier et ont donné aux finances publiques des assises plus solides. Elles ont également renforcé les bases macroéconomiques du pays, permettant ainsi à l’économie de croître à un taux annuel moyen du PIB réel de 5,6 %, de 2003 à 2016.

 

Taux de croissance annuel moyen du PIB réel au cours de la période 2003-2016

 

 

Source : Comptes nationaux trimestriels de l’OCDE, 2017

 

Les performances économiques impressionnantes de la Turquie au cours des 14 dernières années ont permis aux experts et institutions internationales de faire des projections plus rassurantes à propos du futur de son économie. Par exemple, selon l’OCDE, la Turquie devrait être l’une des économies les plus dynamiques entre 2015 et 2025, avec un taux de croissance annuel moyen de 4,9 pour cent.

 

Prévisions de la croissance annuelle moyenne du PIB réel (%) des pays membres de l’OCDE entre 2015 et 2025 (Dollars PPA en 2010)

 

 

Source : OCDE

 

Grâce à sa croissance économique stable, la Turquie a également jugulé ses finances publiques. À cet effet, la dette publique à valeur nominale définie par l’UE est passée de 72,1 % en 2002 à 28,3 % en 2016. La Turquie respecte « 60 pour cent des critères du traité européen de Maastricht » en rapport avec la dette publique depuis 2004. De même, au cours de la période 2003-2016, le déficit budgétaire est passé de plus de 10 % à moins de 2 % par rapport au PIB, qui est l’un des critères de Maastricht de l’UE pour l’équilibre budgétaire.

 

Lorsque le PIB a atteint 857 milliards US de dollars en 2016, en hausse par rapport aux 236 milliards de dollars US notés en 2002, le PIB par habitant a grimpé à 10 807 dollars US, contre 3 581 dollars US au cours de la période donnée.

 

Les améliorations visibles dans l’économie turque ont également stimulé le commerce extérieur. Les exportations ont atteint 143 milliards de dollars US à la fin de 2016, contre 36 milliards de dollars US en 2002, tandis que les revenus touristiques d’environ 12,4 milliards de dollars US en 2002 ont dépassé 22 milliards de dollars US en 2016.

 

Des améliorations significatives dans une période aussi courte ont fait de la Turquie une économie émergente exceptionnelle à l’échelle économique mondiale. D’après les chiffres du PIB en 2016, le pays représente la 17ème plus grande économie mondiale et la 6ème dans l’UE.

 

  • Une économie institutionnalisée entretenue par 180 milliards de dollars US d’IDE au cours des 14 dernières années
  • 17ème économie mondiale et 6ème plus grande économie de l’UE en 2016 (PIB, FMI)
  • Une solide croissance économique avec une croissance annuelle moyenne du PIB réel de 5,6 % au cours de la période 2003-2016
  • Un PIB de 857 milliards de dollars US en 2016, contre 236 milliards de dollars US en 2002
  • Des politiques économiques saines avec une discipline budgétaire prudente
  • Une structure financière forte résistant aux crises financières mondiales