Skip navigation links
Agriculture et alimentation
Automobile
Défense et Aérospatial
Énergies et ressources renouvelables
Equipement
Finance
Immobilier
Infrastructures
Minerais et métaux
Produits chimiques
Sciences de la vie
Services aux entreprises
TIC
Tourisme
Cette page est la page de prévisualisation d'impression.
Cliquez ici pour retourner à la page.
Imprimer la page
 

Automobile 

Les origines de l'industrie automobile turque remontent au début des années 1960. Au cours d'une période d'industrialisation et d'évolution rapides, ce secteur clé est passé de partenaire d'assemblage à une industrie à part entière, dotée de capacités de conception et de production massive. En effet, entre 2000 et 2017, les fabricants d'équipements d'origine (OEM) ont investi 14 milliards de dollars US dans leurs opérations en Turquie. Ces investissements ont considérablement accru les capacités de ces derniers en termes de production, ce qui a permis à la Turquie de jouer un rôle central dans la chaîne de valeur mondiale des fabricants d'équipements d'origine (OEM) internationaux. Respectant et dépassant les normes internationales en matière de qualité et de sécurité, l'industrie automobile turque actuelle est très efficace et compétitive grâce à sa méthode de production à valeur ajoutée.

 

  • Forte d’une main d'œuvre compétitive et hautement qualifiée, combinée à un marché local dynamique et une situation géographique favorable, la production automobile de 13 fabricants d'équipements d'origine (OEM) internationaux en Turquie a connu une augmentation de 374 000 en 2002 à plus de 1,7 million de véhicules en 2017. Cette augmentation représente un taux de croissance annuel composé (TCAC) d'environ 10 pour cent au cours de cette période.
  • La croissance significative enregistrée par l'industrie automobile turque a alors permis au pays de devenir le 14e et le 5e plus grand fabricant automobile du monde et d'Europe respectivement à la fin de l'année 2017.
  • La Turquie est désormais un centre d'excellence, en particulier, en matière de production de véhicules utilitaires. À la fin de 2016, la Turquie était classée premier producteur de véhicules utilitaires légers (VUL) d'Europe.
  • Reconnue comme plateforme de production d'excellence, l'industrie automobile turque envisage à présent d'améliorer ses capacités en matière de R & D, conception et valorisation de l'image de sa marque. À la fin de 2017, 132 centres de R&D et de design appartenant à des constructeurs et fournisseurs automobiles étaient déclarés opérationnels en Turquie.
  • Ford, Fiat, Daimler, AVL et Segula sont des exemples notoires de marques mondiales impliquées dans le développement, la conception et les activités d'ingénierie de ces véhicules en Turquie. Le centre R & D de Ford Otosan est l'un des trois grands centres internationaux R & D de Ford, tandis que celui de Fiat situé à Bursa est le seul centre de l'entreprise italienne qui dessert le marché européen hors de son pays d'origine. Le centre R & D de Daimler en Istanbul quant à lui couronne les opérations de fabrication des camions et autobus de l'entreprise allemande en Turquie. AVL Turquie, qui a ouvert son deuxième centre de R & D en Turquie, a commencé à développer des technologies de véhicules autonomes et hybrides
  • La Turquie offre ainsi un environnement propice pour la chaîne d'approvisionnement. Environ 1 100 fournisseurs de composants soutiennent la production des OEM. Avec des pièces directement acheminées vers les chaînes de production de fabricants automobiles, le taux de localisation de ces OEM varie entre 50 et 70 pour cent.
  • La Turquie constitue de ce fait la destination principale de plusieurs fournisseurs internationaux. Plus de 250 fournisseurs internationaux se servent de la Turquie comme base de production, parmi lesquels 28 des 50 plus grands fournisseurs internationaux.
  • Les constructeurs choisissent de plus en plus la Turquie comme base de production pour leurs ventes à l'exportation. La preuve, environ 80 pour cent de la production en Turquie était destinée aux marchés étrangers en 2017. Aucours de la même année, plus de 1 300 000 véhicules ont été exportés de la Turquie vers les marchés étrangers. En outre, la Turquie était le plus grand exportateur de véhicules sur les marchés européens avec 986 000 unités en 2017.
  • Alors que l'Allemagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni et l'Espagne constituent actuellement les principaux clients à l'exportation de l'industrie automobile turque, l'on note une tendance de diversification dans les destinations d'exportation avec des entreprises qui ambitionnent de conquérir de nouveaux marchés émergents voisins caractérisés par une très forte demande en termes de nouvelles ventes automobiles.
  • Par ailleurs, l'augmentation du revenu par habitant de 3 000 dollars US au début des années 2000 à environ 11 000 dollars US en 2017 a fait grimper les ventes du marché des véhicules à moteur. Tandis que les ventes annuelles moyennes sur le marché s'élevaient à environ 360 000 au début des années 2000, les ventes moyennes ont connu une augmentation prés de 1 000 000 en 2017.
  • En dépit de la forte augmentation des ventes, le taux d'importation automobile en Turquie -- 165 véhicules pour 1 000 personnes -- est nettement inférieur à la moyenne européenne qui est de 500 véhicules. Cette situation offre de nombreuses possibilités aux constructeurs automobiles sur le marché national. Une augmentation du pouvoir d'achat ainsi qu'une réduction du taux de propriété automobile permettront de stimuler les ventes de véhicules au cours des prochaines années.